Relooking : et c’est ainsi que tout a commencé …

mains pleines de peinture et pinceau
C'est tout-à-fait moi, ça ! Sans gants, les mains pleines de peinture !

Parce qu'il faut bien un début à tout, voici mes premiers pas en relooking. Doutes, moments d'errance, sacrées découvertes, je te dis tout dans cet article ! Si tu veux connaître mes dix plus belles erreurs de débutante, c'est par ici ;)


N'oublie pas de t'abonner si tu souhaites recevoir mes articles de blog ;) Retrouve-moi aussi rayon Déco, Relooking de meubles, modélisation 3D de mon site, si cela te passionne autant que moi !


C'est parti ;)



1. Qui ne cherche pas trouve


En tout cas, chez moi, cela fonctionne souvent ainsi… L’histoire de mes débuts en relooking n'a, de fait, pas dérogé à la règle : récit donc d'une entrée en la matière pour le moins inattendue...


J’imagine que chacun d’entre nous a sa petite histoire. La mienne commence sur la toile, il y a tout juste six mois de cela, de façon totalement impromptue.


Je réponds à une annonce : une jeune fille vient d’emménager dans le village voisin. Elle n'a pas d'argent pour se meubler. Il faudrait l'aider. L’objectif est le suivant : lui fournir de quoi équiper gratuitement son logement. Le minimum vital est demandé ( draps, vaisselle, lits, table, chaises …) On compte sur la générosité de chacun.


Une proposition est faite pour un buffet. On peut voir une photo. Vraiment superbe, mais bien trop grand pour le petit appartement. Il sera donc donné aux encombrants, si personne ne désire le récupérer.


2. Opération sauvetage amorcée !


Mon sang ne fait qu’un tour ! Le bahut risque d'être jeté ! Je dois absolument le récupérer. Avant mardi, me confirme-t-on. Les services de la mairie ont déjà été contactés et doivent doivent passer ce jour-là dans la matinée.


Le délai est court et le meuble trop imposant pour rentrer dans ma voiture. Mais l’enjeu est pour moi trop capital : je ne peux me faire à l’idée que ce meuble va finir sa vie au milieu des déchets ! Broyé, jeté, je ne sais.


Je contacte un ami : son véhicule est grand, le buffet pourra y être transporté. Je lui explique l’urgence. Il va faire de son mieux, afin de se libérer … C’est une très belle victoire !

3. Sacrée surprise …


Oui, vraiment : sacrée surprise … Le meuble est superbe ! Réellement ! Sa propriétaire m’explique que les enfants ont écrit dessus, qu’elle a commencé à passer un coup de ponceuse, qu'elle n’avait finalement pas le temps de s’en occuper. Son travail de rénovation s’est ainsi achevé aussitôt après avoir débuté …


Eh bien moi, ce meuble, je l’adore : un si beau buffet à peine abîmé ! Quel immense gâchis cela aurait été de s’en débarrasser !


4. " Et maintenant, on fait quoi ?" …


L'objet tant convoité est à présent là, dans mon salon. Il a trouvé sa place, presque naturellement. Une seule question me vient : « Et maintenant ? » Oui, parce qu’en fait je n’y connais absolument rien, moi, en relooking de meubles ...


C'était sans compter sur notre Héros des temps modernes ! Notre grand Sauveur. Celui qui offre ses services de jour comme de nuit. Qui trouve des réponses si affinées aux problématiques les plus désespérées.


Des millions de vie sauvées et de questions résolues à son actif. Notre vénéré moteur de recherche internet, notre nouveau compagnon de vie, parfois aussi notre pire ennemi, Google.


C’est qu’il fallait bien gérer la crise ! Et que pour le coup, je n’avais pas sous la main de « super ami/e déjà passionné/e par le sujet et un tant soit peu disponible » à qui m’adresser.


5. Trop d’informations tue l’information …


Avide, je parcours la toile, me plonge dans sites et blogs à l’affût de quelques infos !! Et c’est en parfait chercheur affûté que s'ouvre soudain à moi une stupéfiante Caverne d’Ali Baba ! Le monde du Relooking de meubles me tend les bras !

Magnifiques meubles relookés, techniques à utiliser, matériel à acheter … Face à tant de richesses et de variété, j’avoue toutefois avoir un peu de mal à m'y retrouver … Cet univers me semble un monde parallèle extrêmement obscur et sibyllin. J’ai hâte d’en connaître un peu mieux les codes, et de pouvoir enfin me lancer !

6. Comment je le relooke, ce meuble ?


Je comprends qu’il va être l’heure de se décider : quel petit relooking pour ce buffet au beau cachet ? Mon plus grand tort : demander l’avis de tout un chacun ! Qui plus est sur un site d’initiés. Parce que là, tout le monde y va de sa version et parle selon ses goûts, qui ne sont évidemment pas les miens …


Entre ceux qui trouvent que " peindre un meuble en bois est un vrai massacre " et ceux qui me proposent foison d'idées riches et variées, j’ai finalement ensuite beaucoup de mal à mettre de l’ordre dans mes pensées.


Ainsi, si mon objectif premier était de peindre mon meuble en noir, les trop nombreux commentaires arrivent à me faire changer de trajectoire : le bahut est superbe ; je vais me contenter de le poncer et de l’éclaircir un peu, afin de mettre en valeur l’aspect du bois … C'est du moins ce que l'on m'a recommandé.


Bon, je vous l’accorde, c’est à l’extrême opposé de ce que j’avais envisagé… Et oui, je suis sans doute un brin influençable … Mais, peu importe, je me laisse finalement porter et bercer par l’idée ...


7. Achat de fournitures


J’ai l’impression d’être un/e élève la veille de la rentrée ! J’ai hâte ! J’ai préparé ma petite liste, histoire de ne rien oublier. Ben oui, la peinture sans le pinceau, par exemple, ça reste un peu compliqué, qu’on se le dise !


femme choisissant des peintures dans un magasin de bricolage
Vous voyez ce que je veux dire ?!!!

Je parcours avec fébrilité tous les rayons. Je suis un peu perdue. Je demande à une vendeuse qu’elle m’aide un peu. Il faut dire que j’ai choisi Leroy Merlin ! Quatre rayons pour la peinture ( allez donc voir ne serait-ce que leur site, pour vous faire une idée !), quinze vernis différents, des cires, des fondurs … Du papier de verre oui mais quel grain choisir ? Pour ponceuse ou finition à la main ? De l’huile peut-être ? La cire, c’est superbe aussi… Vernis mat, satiné ? J’ai un peu la nausée ...


La vendeuse me réexplique, mais décidément j’ai l’esprit fort embrumé … Je note que je ne suis pas la seule : au rayon des mille choix pour un produit, force est de constater que bien des sourcils se haussent et que les moues se font un peu perplexes.


Alors, si j’ai bien suivi : je ponce et ensuite cire, huile ou verni ? Bien bien … Un peu sceptique, je finalise mes achats. Je suis prête pour ce nouveau défi : mon tout premier relooking de meuble !

8. C’est parti pour une deuxième vie !


Et le début des premiers soucis ! Le buffet ne se ponce pas. Si si, je vous assure. Le papier s’encrasse en un instant et je ne parviens absolument pas à poncer mon meuble comme escompté.


Après moult recherches et un tuto de ma copine Elise ( je vous le mets en lien ( la vidéo, pas ma copine Elise !!)), je comprends que le meuble est ciré et qu’il me faut d’abord enlever cette première couche avant de pouvoir envisager la suite. J’observe minutieusement la marche à suivre ( vinaigre, bicarbonate de soude, brosse dure, spatule) et me retrouve, ô miracle !, avec un meuble enfin prêt à être poncé ! Moment de joie !


Je termine et recouvre l'ensemble de marc de café, tel qu'on me l’a suggéré. Avant de vernir, je prends un peu de recul. J examine, inspecte, admire, réfléchis …


Et ne peux m’empêcher de rester perplexe …


Il est beau, mais ce n’est pas ce que je voulais ...



Je n’interroge plus personne … et me décide à passer au noir


9. Noir, il y a de l’espoir ;)


Retour au magasin. J’interpelle le vendeur. J’ai compris que c’est ce qu’il y avait de mieux à faire … En deux minutes, j’ai ce qu’il me faut : peinture noire et vernis mat, je suis parée.


Les jours qui suivent, je n’ai envie que d’une seule chose : avancer mon travail le plus rapidement possible. Je peins de jour.

sous couche de peinture réalisée la nuit avec une lampe de bureau éclairée
Sous-couche de nuit ...

Je peins de nuit ( aie!), je vis, mange et rêve peinture, vernis, ponçage et compagnie.

Le meuble se pare de noir. Il me fait penser aux grands tableaux d’école. J'adore. Littéralement. Incontestablement.


Je laisse l’aspect du bois sur les tiroirs et le plateau. Avec le marc de café, les nervures sont ressorties et le rendu est absolument superbe !


Vernis mat pour protéger. L’aventure est terminée !






10. L'heure du bilan


Novice en la matière, j’ai fait plusieurs erreurs, notamment celle de travailler avec bien trop de hâte ( Si tu n'as toujours pas lu mon article sur mes "10 erreurs de débutante", c'est par ici. Tu vas bien rire ! )

J’ai beaucoup appris, compris et avancé. J'ai adoré voir le bois changer, évoluer, se magnifier. Je suis en outre littéralement tombée amoureuse de ce meuble qui trône finalement à présent fièrement dans mon salon.

Au gré de mes envies et de mes humeurs, il se peut qu’il passe par mille couleurs. Quoiqu’il en soit, il a aujourd’hui trouvé sa nouvelle place : dans notre intérieur et dans nos cœurs !

57 vues0 commentaire
profil.jpg

Bienvenue sur Bulle de déco ! Passionnée de déco, d'arts, de design, de voyages, je te propose mes inspirations et idées pour te confectionner un bel intérieur...

Pense à t'abonner pour ne rien manquer !

A bientôt !

  • Instagram
  • Pinterest